sophrologie grossesse paris

Appréhender sereinement la grossesse et l'accouchement 

La sophrologie pour une grossesse heureuse et un accouchement réussi

sophrologue grossesse paris 14

Avec la sophrologie : neuf mois de grossesse qui se transforme en pur bonheur !

La sophrologie, méthode de relaxation aujourd’hui bien éprouvée, propose avec ses différents outils des réponses particulièrement adaptées à ce passage de la vie de la femme.

 La sophrologie pour mieux vivre ces multiples changements physiques et psychologiques liés à la grossesse

La sophrologie pour apprivoiser les angoisses et désagréments du premier trimestre.

 

Vous venez d’entendre les bruits du cœur galopant de votre bébé. C’est officiel : vous attendez un enfant !

Vous allez devenir une autre femme : “Une Maman”, à tout jamais ! Votre cœur se gonfle de joie!

Mais,  vous avez aussi le droit d’avoir peur : saurais-je être une bonne mère ? Mon enfant va-t-il naître en bonne santé ?

Vous pouvez aussi détester être enceinte tant les nausées invalident votre quotidien. Vous vous sentez fatiguée en permanence. Beaucoup d’odeurs vous rebutent. Vos goûts alimentaires peuvent changer, cela vous perturbe, vous vous sentez différente, vous n’aimez pas votre reflet dans le miroir, vous pouvez souffrir du dos.

 

Pratiquer la sophrologie va vous permettre de vous détendre et de vous ressourcer , de vous installer  avec bonheur dans ce nouvel état en acceptant les changements physiques.

 

La méthode psychocorporelle, élaborée par le neuropsychiatre, Caycedo,va permettre à la future maman, dans un état de conscience modifiée, de prendre conscience de son corps.

La respiration apporte de l’apaisement ,la pensée devient positive : le corps devient le reflet d’une vie qui se prépare à être. Il faut accepter de laisser de côté le coté érotique, tellement prisé par notre société.

La sophrologie va aider la femme à soulager certains maux de la grossese comme les difficultes d”endormissement . Au moment du coucher, les pensées affluent , il va être difficile de s’endormir.

En séance de sophrologie, vous apprenez à réaliser un scan corporel; cela aide au lâcher prise: le corps s’enfonce dans le matelas, la pensée reste monopolisée dans l’ici et maintenant dans un état de relâchement, une bulle de paix., qui sera la vôtre et dans laquelle vous pourrez facilement vous retrouver.

 

La sophrologie, pratiquée régulièrement dès le début de la grossesse, permet à la future maman de s'entraîner dans une énergie positive en lien avec son bébé.



 

La sophrologie pour surmonter le stress de l’accouchement et produire de l’ocytocine

 

J’accompagne la future maman, dans la prise de conscience de ses capacités : son

 corps sait faire. Elle est naturellement programmée pour enfanter! 

 

Au moment de l’accouchement, le  néocortex (au niveau de son cerveau), se mettra en lien naturellement avec l’hormone de l'accouchement, l'ocytocine : appelée “hormone de l’amour”,lui passant le relais. Le cerveau se met en pause, la femme s’installe dans sa bulle.

Résister à la douleur rend difficile la production de l’hormone. Les exercices de sophrologie permettent d’accepter la douleur, de se laisser traverser par les contractions indispensables à la venue du bébé, bientôt  dans les bras de sa maman.

 

L’ocytocine accélère le processus de l’accouchement. En séance de sophrologie, la femme enceinte s’entraine à s’installer dans cette bulle positive d’amour avec son bébé. Elle se connecte à lui, l’encourage et se félicite en même temps de savoir gérer les contractions douloureuses. Les informations sont transmises au cerveau qui enregistre, il  saura les retrouver.


 

La sophrologie pour gérer ses peurs et ses douleurs le jour de l’accouchement

 

Chaque accouchement est différent, mais dans le cas d’une primipare (femme qui accouche pour la première fois), il va être encore plus important de se laisser guider par la sophrologue, la sage-femme, pour résister à la peur; 

 

Les peurs entraînent  des tensions corporelles retardant le travail... La future maman a peur de la douleur, de ne pas pouvoir la contenir ou que certains accidents surviennent comme une envie de vomir, ou de faire caca.

Je rassure les futures mamans, tout cela est normal, on ne peut tout maîtriser. Il faut accepter de revenir à son état de mammifère.

 

La péridurale atténue les douleurs, la femme qui accouche peut la demander ou vouloir un accouchement physiologique. 

Dans tous les cas, savoir utiliser sa respiration est essentiel. Ne pas crisper le corps, mais le relâcher, desserrer les mâchoires, les mains ouvertes, on va inspirer puis souffler doucement comme dans une paille, ou sur une bougie sans éteindre la flamme. 

Les exercices de sophrologie vont  permettre de visualiser le bébé en chemin vers la vie, à la sortie de votre col. Ces images mobilisent le mental, pendant que le corps s’installe dans la meilleure position : debout, à l’aide d’un ballon ou pas, dans l’eau, comme votre corps le réclame. 

Le col va se dilater, puis s’ouvrir pour laisser passer votre bébé, bientôt le cordon sera coupé.

 Vous pourrez contempler votre petit miracle à loisir, et penser à vous reposer. 

Les avis des futures mamans

"Naître, c’est recevoir tout un univers en cadeau “ a proposé l’écrivain et philosophe  Jostein Gaarder ;

Que ce jour soit un vrai cadeau de la vie!