Comment la sophrologie peut aider les femmes

La sophrologie, le bien-être au quotidien pour les femmes 

Femme calme

La sophrologie, une femme, une vie

De la maternité à la ménopause en passant par le stress du quotidien, découvrez comment la sophrologie peut aider les femmes dans chacune des étapes de la vie. 

 La sophrologie est une aide précieuse pour toutes les étapes de la vie d’une femme

La sophrologie pour gérer  le stress d’une femme aux multiples casquettes

Pas une minute pour souffler, et penser à soi , la vie d’une femme, mère de famille  est jalonnée de taches multiples 

Elle se veut  performante au travail, réussir une vie de couple, fonder une famille heureuse.

 Elle se débat dans la multiplicité des rôles à tenir, des tâches à accomplir, s’installant dans un stress chronique.et une culpabilité latente.

Elle n’a jamais l’impression d’être au bon endroit, elle court  après le temps,  profitant  rarement  de l’instant présent.

Déposer l’enfant à la crèche pour courir au travail, et  un ressenti de mauvaise mère émerge. !

Partir du bureau ,en laissant un dossier inachevé pour soigner un enfant malade, ou acheter de quoi manger, mettra en cause sa légitimité à occuper ce poste.

 

J'accueille dans mon cabinet de sophrologie du quatorzième parisien, des femmes en pleine agitation et surcharge mentale. La pression est lourde sur leurs épaules, menaçant leur santé physique et psychique. Elles sont fatiguées, dorment mal et souvent trop peu.

Sans compréhension et aide du conjoint, le couple est mis à mal, le burn out n’est pas loin.

La sophrologie apporte de vrais outils à ce stress si particulier de la femme.

 

Je mets toute mon expérience de femme, ancienne chef d’entreprise, mère de quatre enfants, grand-mère, devenue sophrologue en 2013 pour accompagner ces femmes dans un salutaire lâcher prise: accepter les imperfections de l’être humain, s’installer dans la confiance et la bienveillance envers elles memes.

Les bébés et jeunes enfants sont une véritable cause de mauvais sommeil. 

Je délivre des stratégies pour améliorer la qualité du sommeil, apprendre à se rendormir en cas de réveils intempestifs.

 

La femme apprend à se détacher de ses  émotions négatives : le ventre se gonfle comme un gros ballon de tristesse, de culpabilité, à l'inspiration, et se dégonfle à l'expiration. Impression de légèreté.. Les poids  se déposent.

Rien n’est simple ni magique, mais la prise de recul permet de s’installer dans un lâcher prise bénéfique.

Elles vont apprendre à refuser, à s’écouter.

 

La sophrologie permet de devenir autonome. La femme va se sentir ancrée et solide dans ses multiples fonctions en conscience... 

Nous apprenons l’exercice du “cou”, qui permet de dire “non “en accord avec la pensée. 

La femme a souvent tendance à dire”oui””...lorsqu’elle pense”non”!!!


 

La phrase “Je fais de mon mieux “devient leur mantra!



 

La sophrologie pour se relier à son intériorité dans la bienveillance envers soi même

 

Depuis l’enfance , la femme a une relation pariculiére à son image.

La petite fille se regarde dans la glace, et attend le jugement : “suis je jolie” dans le regard de ses proches.

De nombreux comportements vont découler de la qualité de ces premiers échanges.

 

Beaucoup de femmes ont besoin du regard des autres pour s’aimer, s’accepter. Elles ont besoin d’être valorisées.

Faute d’attention, la jeune femme peut se déconnecter de ses émotions et glisser vers l’anorexie, ou autres troubles alimentaires.

 

J’accompagne ces femmes, en grande souffrance. Leur corps est perçu comme un ennemi. 

Les exercices de respiration et de visualisation  vont leurs permettre de se réconcilier avec leur vide intérieur. La sophrologie permet de relier le corps et le mental et de s’installer dans une démarche positive .

Par un travail sur les cinq sens, en respectant le rythme de mon interlocutrice, je vais guider vers le plaisir de se nourrir et de se projeter sur une image aimable d'elle-même en lâchant prise.

 

En ce qui concerne la boulimie, ou l' hyperphagie, la sophrologie va permettre de mettre en conscience l’impulsivité au moment des crises. La honte, la culpabilité sont les  émotions mises en lumière , elles nuisent à l’estime de soi..

Mon travail de sophrologue va être d’aider ma cliente à sortir de sa souffrance émotionnelle, afin de l’accompagner vers un changement de comportement. 

 

Pratiquer la sophrologie pour se voir belle et aimable.


 

La sophrologie pour apprivoiser l’avancée en âge.

 

Vieillir est inéluctable .

 

La femme qui se sent vieillir a peur de l’avenir, de souffrir, de la mort.

Perdre son autonomie, son pouvoir de séduction la plonge dans un profond désarroi.

 

En séance de sophrologie, j’invite ma cliente à s’ancrer sur  ses ressources, prendre conscience de son corps et de son fonctionnement encore actif.

 On va renforcer la posture dans l’ici et maintenant, relâcher les tensions, accueillir avec un regard positif cette nouvelle étape de la vie.

Il y a plein de choses à faire, à découvrir, on porte un autre regard sur ce que la vie peut encore apporter. 

Les mâchoires se desserrent, on accepte de lâcher prise sur ce temps qui passe de manière inexorable;

La sophrologie permet de s’installer dans un mieux vivre , en créant un cadre sécure, on devient acteur de son vieillissement... On est “en vie” avec une prise de conscience de sa respiration, de ses émotions au niveau de son système digestif, de ses jambes et bras siège de nombreux blocages.

Le corps et le mental s’unissent dans la confiance, l’harmonie et l’espoir.

 

“Rien n’existe à part l’instant présent"(E.Tolle)

sera l’adage de cette période de vie.

En conclusion :  “Je pense profondément et sincèrement que la sophrologie aide sur cette terre à mieux vivre avec les problèmes." Anthony Robbins.