• Anceline Sidlovski

Se protéger de la peur.

La peur n'est qu'une projection incertaine de notre mental.

Les répercutions sur notre corps sont nombreuses: la fameuse "boule au ventre", mais aussi les "blocages dans les jambes","les tensions dans le dos".

Pratiquer la sophrologie va permettre de mettre en conscience ces entraves : Par des exercices adaptés de respiration , le mental et le corps vont apprendre à se connecter; à se parler.

On peut imaginer le ventre devenir un gros ballon à l'inspire , se dégonfler à l'expire. La respiration abdominale devient calme et aide à la détente.

La pression thoracique se libérera en soufflant dans une paille toutes les peurs.

Elles s'éloignent, s'envolent ....On prend du recul.

La corps se libère, , on s'installe dans l'instant présent.


A distance, durant ce mois d'Aout, préparez vous à chasser vos peurs inutiles.

Je suis à votre écoute dans le respect et le non jugement.


7 vues0 commentaire