• Anceline Sidlovski

LE BURN OUT PARENTAL

Lorsque le burn out s'installe , il est bien difficile de se relever.


On pourra prendre un congé maladie pour "se recharger" . Cela prendra le temps nécessaire. On va réfléchir, peut être faire une nouvelle formation, voir prendre une nouvelle orientation.

Le travail nous a mis sous pression: on explose: il faut de toute urgence s'en détacher , se mettre en "pause".


Mais lorsque le "trop plein " vient de ses propres enfants , comment faire ?????

On ne peut pas démissionner de son rôle de parent.


Le stress, à tous les stades de la parentalité est présent.

La sophrologie va être un précieux soutien: la colère, la tristesse, la culpabilité sont des émotions dévastatrices , dont on va doucement se détacher .


Cette formation apporte une nouvelle corde à mon arc; elle me reconnait comme professionnelle experte dans le champ du burn out parental .

J'ai acquis de nouveau outils pour mieux accompagner encore.


On ne nait pas parent, on le devient!!

Il faut apprendre parfois à se faire aider, et rien de plus bénéfique que la sophrologie




4 vues0 commentaire