Rechercher

Le lien entre notre tète et notre corps

Enfouir ou ne pas laisser entrer,se sentir vide ou trop plein:tel va être notre chemin de vie Le rapport que notre mental entretient avec notre apparence physique est là . Le lien entre nos pensées et nos émotions va s'inscrire dans notre corps. Donner de la douceur à ce lien sera possible en pratiquant la sophrologie. https://therapeutesmagazine.com/decouvrez-le-soutien-de-la-sophrologie-pour-lanorexie/

Notre image

Quelle image portons nous sur nous même?: On peut être mince,voir maigre,et se "sentir"gros. L'entourage ne comprend pas.....comment se réconcilier avec cette vision de son corps.. Le chemin est long mais possible La sophrologie a toute sa place dans cet accompagnement de souffrance

L' ANOREXIE

Pour aider; pour transmettre aux générations qui me suivent je me forme et me spécialise La sophrologie est une méthode psycho corporelle,adaptée à différentes problématiques du quotidien, elle est d'un profond soutien. Elle vient toucher notre confiance et notre capacité à avancer sereinement. Après avoir travaillé sur le sommeil et ses troubles, le rapport douloureux à l’alimentation me paraissait digne d’intérêt , la sophrologie ayant toute sa place. Je suis très fière d'avoir obtenu cette certification .Merci à ma formatrice.!

LE POIDS

Il y a une différence entre notre poids réel et notre ressenti . On peut se voir "gros" ,alors que les vêtements sont toujours trop grands! Le pèse personne devient l'ennemi juré dés que l'on prend deux cents grammes.Certain(e)s peuvent monter sur leur balance plusieurs fois par jour. En recherche de perfection, la souffrance porte souvent sur les cuisses, les fesses, les joues , toutes les parties molles du corps . Cette douleur s'atténuera peu à peu , jusqu'à disparaître un jour, comme elle est venue. Il faudra du temps mais c'est possible:la sophrologie permet de réconcilier le corps et le mental

LE RAPPORT A L' ALIMENTATION

Nous avons avec notre alimentation une relation particulière: Nous avons besoin de nous nourrir: Le bébé va téter,l'enfant accueille,l'adulte donne à sa bouche la nourriture nécessaire au bon fonctionnement de son corps. Mais dans notre tète :comment sont perçus ces aliments que nous ingérons? Les goûts de l'enfance,mais aussi les dégoûts.... Besoin de se remplir en permanence mais aussi impossibilité d'avaler Prenez conscience de ce lien qui vous unit à votre alimentation, et fait de vous la personne unique que vous êtes ; avancez sereinement.

06.64.84.92.80